Verkor

25
Grenoble & Dunkerque

Développer et Fabriquer la batterie électrique française

Interlocuteurs :

Olivier Dufour - Co-fondateur, People & Stakeholder Engagement
Sylvain Paineau - Co-fondateur et Directeur du site de Dunkerque

Dans une quête de la décarbonation des mobilités, Benoit Lemaignan, Christophe Mille, Sylvain Paineau, Gilles Moreau, Philippe Chain et Olivier Dufour, ont créé Verkor en 2020. Cette start-up industrielle s’engage dans la recherche, le développement et la production de batteries électriques pour véhicules électriques, un nouveau pan du marché de l’automobile en essor.

Verkor rédige aujourd’hui un nouveau cahier des charges pour une batterie française, décarbonée pour l’alimentation des véhicules électriques. En plein essor, l’entreprise s’est développée rapidement, en démontre les deux projets qu’elle porte : le VIC à Grenoble et sa gigafactory à Dunkerque.

Les fondateurs attachés au territoire grenoblois ont vu dans le quartier de la Presqu’île une évidence pour implanter leur siège social et leur centre de Recherche & Développement, s’inscrivant ainsi dans un pôle d’excellence scientifique à la renommée nationale et internationale.

Sans attendre la finalisation du développement de polarité scientifique centrée sur l’innovation à Grenoble, l’entreprise développe un site de production industriel pour 2025, porté à l’échelle de la gigafactory, au sein du port de Dunkerque, territoire des Hauts-de-France qui s’annonce comme le prochain « hub » de la filière émergente des batteries électriques de l’automobile. Ainsi, la croissance de Verkor est rapide et multi-territoire.

100 000 m²

de surface de production à l’horizon 2025

2 000

emplois directs créés à l’horizon 2030

16 GWh

de cellules lithium-ion produites par an

Maquette 3D du VIC, Grenoble © Verkor

Verkor : se territorialiser par deux projets immobiliers sur deux espaces distincts

Organisé sur plusieurs sites, Verkor installe son siège social et d’innovation, surnommé le Verkor Innovation Centre (VIC) sur la presqu’île de Grenoble en 2022, ville berceau de l’entreprise qui accueille aujourd’hui ses 300 collaborateurs. Le VIC accueille ainsi le siège social de l’entreprise, le laboratoire de R&D, une ligne pilote intelligente de 50 à 150 MWh de production et un centre de formation dédié aux métiers de la filière de batterie électrique.
Au delà de l’opportunité foncière, le VIC se rattache à une histoire industrielle forte. Ancien site de Schneider Electric, c’est aussi le lieu où en 1920, Merlin Gerin développe un disjoncteur « révolutionnaire » à haute tension. Chargé d’histoire liée à l’innovation industrielle, le site concorde avec la vision et les valeurs portées par les fondateurs : une entreprise locale, créatrice d’emploi de proximité et s’intégrant à son territoire d’implantation.
Cependant, le site présente plusieurs contraintes telles que la réalisation d’une opération de renouvellement urbain et sa localisation en zone urbaine dense complexifiant l’organisation logistique avant et après les travaux, et la nécessité d’engager un dialogue avec les résidents.
Néanmoins, ce choix de site d’implantation est porteur d’importantes plus-values pour l’entreprise : faciliter le recrutement de collaborateurs fortement qualifiés, parfois étrangers et qui recherchent une qualité de vie, développer l’image de la société en s’appuyant sur la notoriété du territoire grenoblois connue pour l’innovation industrielle et s’entourer d’industriels forts implantés à proximité.

Aujourd’hui, Verkor continue le développement du VIC de Grenoble avec la construction de nouveaux bureaux sur le site pour accueillir à terme plus de 400 personnes. Avec ce site, Verkor en tant que start-up entend bien faire preuve d’agilité pour répondre à des défis.

Poste pour le dépôt d'électrode au sein du VIC, 2023 © Verkor

Atelier de préparation des encres pour les batteries au sein du VIC, 2023 © Verkor

A Dunkerque, l’entreprise s’engage également en implantant son premier site industriel majeur sur le territoire du Port. Les deux sites étant pensés en interaction ; la ligne pilote grenobloise fonctionne comme une maquette réduite du très prochain « scale up » dans la gigafactory dunkerquoise - un pari de développement qui permet à Verkor de s’affranchir d’une usine pilote intermédiaire dans sa jeune histoire industrielle et démontre l’importance des lignes pilotes grenobloises développées.

Nouvel immobilier industriel, la gigafactory se réfère à une usine de production de véhicules et de cellules de batteries à grande échelle, le termes «giga» faisant allusion à sa taille considérable. Ainsi, l’usine de Verkor comprendra dans un premier temps une surface de production de 100 000 m2 sur 80 ha. Le “giga” renvoie également au gigawatt, unité de mesure de la production de stockage énergétique. Verkor a choisi cet immobilier puisque dans le domaine de la batterie électrique, la giga-usine est la taille nécessaire pour produire des batteries à un prix compétitif et en quantité suffisante pour répondre aux besoins du marché.

L’entreprise étant désireuse de produire des packs batteries “made in France” décarbonés, elle a ainsi cherché un site industriel de taille conséquente et constructible rapidement sur le territoire hexagonal. Au regard des critères principaux et de la volonté de Verkor de produire de manière la plus locale possible, le site du Port de Dunkerque correspondait le mieux aux attendus.
Le foncier industriel choisi recouvre une surface de 150 ha permettant une possible expansion de la giga-usine sur le temps long et apportant, par la même occasion, de la flexibilité à l’entreprise. La caractéristique dite « clé-en main » du foncier proposé par le Port de Dunkerque facilite l’implantation rapide d’un site industriel de cette ampleur, prêt à être opérationnel à horizon 2025.

Le choix de Verkor pour ce foncier et ce territoire s’explique également par la présence de sources d’énergie décarbonée (éoliennes off-shore et la centrale nucléaire de Gravelines) et l’écosystème industriel fort du Port de Dunkerque. Par son installation sur ce territoire industrialo-portuaire, Verkor entend s’intégrer au territoire en participant à renforcer l’écosystème industriel. L’entreprise a ainsi pour projet la construction d’un réseau de chaleur avec d’autres industriels du Port ou encore l’implantation future de sous-traitants à proximité du site de production. Enfin, en s’implantant sur le Port de Dunkerque, elle contribue à donner une nouvelle image de ce territoire industriel – un territoire qui se tourne vers l’industrie verte, innovante et créatrice d’emplois locaux.

Maquette 3D de la gigafactory sur le Port de Dunkerque © Verkor

Verkor, une croissance exponentielle accompagnée par des acteurs publics

Ce développement sur deux sites séparés par plus de 900 km n’a rien de simple pour l’entreprise. Une implantation de la gigafactory en Région Auvergne-Rhône-Alpes a ainsi été étudiée mais le nombre de sites répondant aux besoins de l’entreprise pour implanter sa gigafactory était peu nombreux. De plus, un paramètre non négligeable pour Verkor était présent sur le territoire du Port de Dunkerque : des acteurs publics territoriaux favorables à son implantation. En effet, Verkor a reçu des soutiens conséquents, pas uniquement financiers, mais également sur l’accompagnement à son installation.

Dans le cadre du projet de gigafactory sur le Port de Dunkerque, le soutien des acteurs publics locaux dépasse l’implication au projet industriel. En effet, alors que Verkor entend à l’avenir augmenter sa puissance de production sur son site, l’entreprise indique vouloir créer en 2027 plus de 1 500 emplois pour sa giga-usine et environ 3000 emplois indirects sur le territoire de l’agglomération et plus largement. Pour permettre le recrutement de ces nombreux collaborateurs, les sujets de mobilités et de logements sont portés par les acteurs locaux et Verkor. A ce titre, la Communauté Urbaine de Dunkerque réfléchit à l’organisation de ses transports en commun pour faciliter le fonctionnement du site de Verkor et la vie de ses futurs employés, mais également les flux de l’ensemble du territoire de la Communauté Urbaine pour limiter l’augmentation des transports sur un territoire où le trafic routier est déjà conséquent.
Ainsi émerge un site industriel d’envergure, porté par un projet entrepreneurial justement accompagné par ses territoires d’accueils - une démonstration de réactivité à grande échelle.

Verkor

2 Rue Charles Berthier
3800 Grenoble

Airbus Helicopters Marignane-Vitrolles