Sanofi

21
Neuville-sur-Saône

EVolutive Facility

Interlocuteurs :

Ana Alves - Directrice du projet EVF

L’entreprise pharmaceutique Sanofi construit une nouvelle « Smart Factory » sur son site de Neuville-sur-Saône près de Lyon. Une unité de production de vaccins et de biomédicaments qui exploitera le potentiel des technologies numériques et de l’Intelligence Artificielle (IA), et servira de modèle pour la digitalisation de l’ensemble des sites industriels de l’entreprise. Sanofi conçoit une nouvelle génération d’usines biopharmaceutiques : l’usine 4.0 EVolutive Facility (EVF) pour deux de ses sites, ceux de Neuville et de Singapour pour environ un milliard d’euros d’investissement et plus de 200 emplois nouveaux sur le site de Neuville.

200

nouveaux emplois créés

34

mini-usines standardisées

490 M€

investis par Sanofi sur le site de Neuville-sur-Saône

Maquette 3D du projet EVF sur le site de Neuville-sur-Saône © Sanofi

Ce projet EVF a germé avant la pandémie de COVID-19, celle-ci a démontré la nécessité pour le groupe de disposer d’outils de production plus flexibles et polyvalents. « Reconfigurer une ligne de production traditionnelle prend entre 6 et 18 mois », explique Pierre-Damien Martinet, Responsable Projet EVF. « L’enjeu est d’être plus réactif sur des besoins programmés, mais aussi sur des besoins non planifiés ». (Sanofi)
La construction du nouveau bâtiment s’achèvera en 2025. Les premiers lots de production sortiront de l’EVF cette même année, le temps de réceptionner, équiper, certifier l’usine et former les collaborateurs. Cette unité de production ultramoderne présente donc la particularité de s’adapter pour fabriquer jusqu’à 4 vaccins ou médicaments simultanément, avec une reconfiguration en 7 à 10 jours pour changer de plateforme technologique.
Le chantier de réhabilitation des sols a commencé en 2013. "C’était la première grande étape de transformation du site, ancien site de chimie pharmaceutique, qui pose les bases de son nouvel usage industriel", explique Ana Alves, Directrice du site et femme de l’industrie en 2023.

"L’EVF, ce sont 34 mini-usines standardisées, dotées d’équipements interconnectés, que l’on peut réagencer selon le procédé défini, afin de configurer la chaîne de production correspondante et lancer la production de vaccins innovants et de nouveaux médicaments issus de procédés biotechnologiques."

Sanofi

Sanofi et Lyon en symbiose

Sanofi n’a rien d’un nouvel d’acteur dans la région lyonnaise. En effet, l’entreprise a développé, avec le temps, pas moins de 4 sites sur ce territoire devenu ainsi le pilier de son projet industriel :

  • Sanofi Marcy-L’Étoile : Site de R&D et Production Vaccins, est la plus grande entité au monde avec son centre ARNm, où 2 milliards d’euros d’investissement sont programmés sur les sites de Marcy l’Etoile et de Neuville-sur-Saône pour accélérer la stratégie ARNm, de la R&D à la production, dans le cadre d’un plan global d’investissement ;
  • Sanofi Neuville-sur-Saône Site de production biotechnologique de vaccins et produits biologiques avec le projet EVF ;
  • Sanofi Campus Lyon, siège mondial de l’entité vaccins et des opérations commerciales en France ;
  • Sanofi Lyon Gerland Bioproduction, immunothérapie et thérapie génique

Au-delà de l’existence de ses sites lyonnais qui emploient 5 000 collaborateurs, le rôle actif de Sanofi en région se traduit par de nombreuses collaborations avec les secteurs public et privé. L’entreprise est membre fondateur d’initiatives qui font rayonner le territoire telles que Bioaster (1er Institut d’Innovation Technologique en Microbiologie), Lyonbiopôle (pôle de compétitivité mondiale innovation-santé) ou encore MabDesign (animation de la filière de l’immunothérapie).
L’écosystème pharmaceutique est conséquent à Lyon (plus de 70 000 emplois), notamment à Gerland avec en sus des entreprises : une antenne de l’OMS, le CIRC et plus de 1100 fournisseurs présents sur le territoire régional.

Production de vaccins © Sanofi

Le projet immobilier EVF à Neuville-sur-Saône

Le projet EVF à Neuville-sur-Saône arrive donc comme une évidence pour Sanofi. Sur les 30 ha du site, seuls 1/3 sont aujourd’hui occupés. L’innovation du projet repose sur la construction modulaire qui doit permettre l’évolutivité et la flexibilité industrielle.
Pour Sanofi c’est un projet de rupture industrielle qui générera un nouveau modèle économique autant en interne pour le projet d’investissement lui-même qu’en externe avec les partenaires locaux : start up sous-traitantes, PME de partenariat pour des tests de faisabilité.
Concrètement Sanofi a mis en place trois jumeaux numériques de l’usine qui sont des reproductions virtuelles qui permettent de réaliser toutes sortes de tests et de piloter le chantier. Les opérateurs peuvent ainsi s’immerger et naviguer dans le bâtiment pour préparer leur espace de travail. Une fois l’usine opérationnelle, ces « jumeaux numériques » permettront de préparer les reconfigurations, anticiper les problèmes, investiguer sur des incidents, et même former les opérateurs avec l’aide de casques de réalité virtuelle. Des simulations qui s’appuient sur les données récoltées au sein de l’usine et sur les capacités de l’Intelligence Artificielle.
Les collaborateurs sont appelés à développer leur compétence digitale, pour réaliser du pilotage numérique. Ils doivent intégrer la polyvalence, la modularité ce qui fait bouger les lignes des savoir-faire issus du passé industriel.
Evidemment cette construction, pièce indispensable du projet industriel doit respecter des contraintes environnementales en termes de matériaux de construction, de consommation énergétique avec l’installation de panneaux photovoltaïques notamment et de consommation d’eau. L’objectif est d’atteindre la neutralité carbone. L’usine est conçue avec la certification LEED. L’investissement immobilier est estimé à 490M€. Avec ces usines modulaires, Sanofi réduit également son empreinte foncière, lui permettant de conserver une réserve foncière conséquente. Avec la création de ces usines flexibles offrant des avantages significatifs en termes de sobriété foncière et d’efficacité industrielle, le site de Neuville-sur-Saône sera donc capable d’accueillir le développement de futures activités notamment industrielles.

Maquette 3D de l'unité EVF de Sanofi © Tourret Architectes

Sanofi

31 Quai Armand Barbès
62300 Neuville-sur-Saone

Novaciéries Saint-Chamond