B612

02
Toulouse

Le Centre d’innovation de Toulouse Aérospace

Interlocuteurs :

Nathalie Lemos-De-Carvalho - Directrice du B612

Implanté au bout de la piste de vol par laquelle Antoine de Saint-Exupéry pilota les premiers avions français, la Métropole de Toulouse a choisi de nommer le bâtiment B612 en référence à l'astéroïde du célèbre livre Le Petit Prince pour ce bâtiment dédié à la recherche et le développement technologique dans les domaines de l'aéronautique, de l'espace et des systèmes embarqués.

Visible depuis le périphérique toulousain avec son volume bâti imposant, dense et ces façades texturées et colorées, le B612 attire le regard de tout passant. Il s'affiche à la fois comme le bâtiment totem du nouvel écoquartier Toulouse-Aérospace et de l'existence de l’écosystème aérospatial de Toulouse. A proximité directe de l'écosystème aéronautique toulousain, à moins de 10 min d'Airbus Defenced Space, du CNES et de l'Université de Toulouse, le B612 accueille 9 structures diverses : des laboratoires publics et privés, des PME et start-ups.

7 920 m²

de surface d’implantation

24 500 m²

de surface d’hébergement d’entreprises

9

entreprises présentes

Façade principale du B612 à Toulouse, 2023 © Patriarche.

Un bâtiment phare pour l’écosystème aérospatial toulousain

Livré en 2018, le bâtiment de 24 500 m² répartis sur 7 étages dont Toulouse Métropole est le propriétaire et le gestionnaire, répond à différents usages qui nécessitent des dispositions techniques (flux, surfaces, hauteurs) particulières et propres au domaine industriel.

Au rez-de-chaussée se trouvent un espace d'accueil commun et également des espaces techniques. L'IRT Saint-Exupéry dispose ainsi d'une importante plateforme technique d'environ 10 000 m² et 10 m de hauteur, lui permettant de réaliser des tests sur des bancs d'essais de grandes dimensions. Le rez-de-chaussée disposait également de tous les éléments techniques pour permettre à l'entreprise U-Space d'installer sa ligne pilote de production de nanosatellites. Un autre élément démontrant de la capacité du bâtiment à accueillir de la petite production industrielle ; la présence d'un quai de livraison poids lourd à l'arrière du bâtiment a été prévue.

Sur les 5 autres étages, se trouvent environ 10 300 m² d'espaces de bureaux. Au sein de ces étages de bureaux se trouve également un accélérateur d'Innovation occupant environ 3 618 m² où des start-ups ont accès à des espaces partagés et techniques, à un accompagnement sur mesure et à des entreprises à proximité faisant partie de leur écosystème.

Plateforme technique de l'IRT Saint Exupéry au sein du B612, 2018 © B612

Un bâti compact et modulable capable de s'adapter au parcours résidentiel de ces occupants industriels

Le B612 s'implante sur l'ensemble de la parcelle de 7.920 m² regroupe des espaces d'activités, les bureaux et les espaces communs tels que le parking silo de 320 places. Une telle compacité a toute sa pertinence à l'heure du ZAN et où la densification doit être pensée également sur l'ensemble de la chaîne de valeur de l'industrie.

Outre sa compacité, la modularité du bâtiment est à souligner comme le démontre le parcours résidentiel de la société U-space, qui conçoit et construit des nanosatellites de nouvelle génération, a pu se développer passant de la phase de R&D à la production sur des lignes pilotes au sein même du B612. Passant des bureaux et espaces de tests aux étages, à la création de ses lignes pilotes au sein d'une nef industrielle du rez-de-chaussée, U-Space a pu en à peine 1 an se développer et changer d'échelle. Le B612 en tant que bâti et structure d'accompagnement a su soutenir le développement de son occupant.

Travaux de recherches réalisés au sein de l’IRT Saint-Exupéry © B612

Avant le B612, il n’y avait aucune offre immobilière telle que celle-ci, qui puisse accueillir des fonctions industrielles avec des bureaux de qualité, la Métropole a réellement cherché à répondre aux besoins des entreprises locales.

Nathalie Lemos-De-Carvalho, Directrice du B612

Une affaire publique

En raison de la présence de structures de recherche et de sociétés de l'industrie aérospatiale à Toulouse et du quartier Montraudan, le Centre d'Innovation B612 a été imaginé comme un bâtiment totem et fédérateur de cette filière industrielle. Ce projet est enclenché par la Métropole suite à la demande de nombreuses structures telles que l'IRT Saint-Exupéry ou encore l’European Satellite Services Provider (ESSP) qui recherchaient un espace pour les accueillir avec des besoins simultanés de bureaux et de plateformes techniques, des produits immobiliers peu présents sur le marché.

Oppidea, l'aménageur de la Métropole de Toulouse a ensuite porté le projet en tant que maître d'ouvrage. Aujourd’hui, la gestion du lieu est faite par la Métropole qui est également propriétaire du site.

Espace extérieur du B612 à Toulouse © Patriarche.

Un devenir en extension

Dès son inauguration en 2018, le B612 affiche complet. À la suite d’un succès commercial remarqué, la Métropole toulousaine porte avec assurance de nouveaux projets de construction d'immobiliers mixant plateformes technologiques et bureaux – confortés par une forte demande de la part d'entreprises. Le prochain immobilier productif, calqué sur le modèle du B612, sera construit à proximité directe du site afin d’élargir une offre de proximité et créer un véritable pôle de la filière aérospace, renforçant par la même occasion la visibilité internationale du territoire toulousain.

B612

3 Rue Tarfaya
31400 Toulouse

SilMach Besançon