Maximum

12
Ivry-sur-Seine

Un changement d’échelle

Interlocuteurs :

Armand Bernoud - Cofondateur et Président
Romée de la Bigne - Cofondateur et Designer
Alban Tamalet - Chargé de Développement

L’entreprise Maximum se situe à Ivry-sur-Seine, en première couronne parisienne. Lancée en 2015, elle est spécialisée dans la production de mobiliers design basés sur l’up-cycling de rebuts industriels pour une production en série.

Les fondateurs partent d’un constat : les chutes et gisements de l’industrie sont massifs, récurrents et encombrants mais transformables dans des schémas locaux et durables. Pour être impactant face à cet enjeu d’envergure, il est alors nécessaire de créer une solution à l’échelle industrielle pour y répondre : le designeur-industriel Maximum.

4500

produits par an

100%

des produits sont up-cyclés

37

emplois à l’horizon 2025

Entrée principale de l'entreprise Maximum à Ivry-sur-Seine, 2024 © Patriarche.

Développer l’up-cycling industriel

Installé à Ivry-sur-Seine par opportunité financière, foncière et grâce au projet politique de développement économique de la ville, Maximum c’est aujourd’hui 13 personnes qui y travaillent, des partenariats avec des industriels d’Ile-de-France et plus de 4 500 meubles produits par an 100% up-cylclés.

Ce choix d’implantation comportait un grand nombre d’avantages pour l’entreprise, notamment, le prix encore accessible et la possibilité de garder une proximité avec leurs ressources premières – le gisement de déchets en grande quantité dans la région Ile-de-France, Portée par des convictions environnementales fortes et un intérêt pour les anciens bâtiments industriels, l’entreprise s’installe dans une ancienne usine de production d’ampoule où la structure est conservée et l’aménagement intérieur fait à partir de déchets recyclés. En zone urbaine, à proximité de logements et bureaux, Maximum tente d’ouvrir ces locaux vers l’espace public, pour attirer et ouvrir l’industrie aux usagers et autres fonctions de la ville. Ils sont constamment en réflexion sur la pollution sonore et les solutions qu’ils pourraient mettre en place pour une meilleure intégration dans cette zone urbaine en pleine densification. Dans ces locaux, la production n’a pas encore atteint l’échelle industrielle, notamment car la taille du bâti ne le permet pas pour que la production soit viable et car il était nécessaire de développer un produit dont la ressource était en quantité abondante pour en créer un produit fini et également parvenir à trouver un marché de consommation assez grand pour avoir besoin de produits up-cycler en quantité conséquente. Aujourd’hui Maximum change d’échelle.

Coulage des assisses du modèle Gravêne de Maximum avec de la poudre plastique - rebus de l’industrie plasturgique, Ivry-sur-Seine © Patriarche.

Stockage des assisses, 2024 © Patriarche.

Un nouveau site de production – la phase d’industrialisation

L’entreprise lance un nouveau projet de production à échelle industrielle sur l’une des friches de la ZAC d’Ivry Confluence ; à 10 min de son site actuel. Ce projet de 4 200 m² comporte une programmation mixte, avec notamment un restaurant (porté par le Perchoir), une usine de production (Maximum) et l’entreprise Bilum spécialisée dans la transformation des bâches publicitaires en produits de maroquinerie. Ce projet se veut mixte, que cela soit pour les avantages du portage financier, l’équilibre économique de l’opération et la résilience de son modèle mais également pour permettre l’ouverture d’un site industriel vers son territoire.

Fin 2024, l’entreprise se voit produire dans cette usine son nouveau produit, le « Tissium », matériau à base de déchet textile qui se veut être une alternative aux panneaux particules utilisés dans le BTP. Le déchet textile, dont 100 000 tonnes sont brûlées par an en France, représente un gisement pérenne et un produit aux enjeux écologiques majeurs.
La future usine se situe non loin de leurs locaux actuels afin de tenter de développer un véritable écosystème créant des interactions et échanges où les locaux actuels deviendraient leur centre R&D. Le choix de rester sur la commune d’Ivry-sur-Seine s’explique également par la présence de foncier industriel en friche encore disponible et de l’importance pour l’entreprise de s’intégrer à un territoire.

Finalement, Maximum démontre par son parcours résidentiel l’importance des locaux de taille moyenne (500 à 1500 m²) pour permettre aux entreprises de se développer, d’avoir leur usine pilote afin de pouvoir passer à une production à grande échelle. Avec cette usine pilote, Maximum entend créer 24 nouveaux emplois et donner une seconde vie à 3 000 tonnes de vêtements dédiés initialement à être brûlés.

Atelier de découpe de tubes d'acier récupérés de serrureries industrielles pour produire les modèles extérieurs des chaises Gravêne © Patriarche.

Maximum

49 Bd du Colonel Fabien
94200 Ivry-sur-Seine

IES Synergy Saint-Aunès